Collaborer autour d'outils pour l'école à la maison et l'université en ligne

Je reviens sur cette discussion de vendredi sur Twitter autour de l’usage des applications Framasoft dans l’éducation, et plus particulièrement l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR):

Pour donner un peu de contexte, les universités et grandes écoles ont déjà toutes leur LMS (Learning Management Système), principalement Moodle et/ou Open edX qui sont tous deux opensource. Ces systèmes sont connectés aux SSO de l’ESR. Les profs et les élèves ont l’habitude de les utiliser.

Ces LMS permettent principalement de diffuser du contenu de cours multimédia accompagné de quizzes et autres activités. C’est maîtrisé. Pas ultra moderne mais ok pour l’usage jusqu’à présent qui était de proposer des MOOC aux étudiants en complément des cours et activités qui se font en présentiel.

D’après les discussions que j’ai pu avoir avec les uns et les autres depuis vendredi, ce qui va manquer pour passer à une université 100% en ligne, ce sont des outils modernes de collaboration. Notamment :
1- Streaming live d’un prof vers plusieurs centaines d’élèves type Opencast
2- Visioconf en petites classes type Jitsi
3- Discussion temps réel type Rocket Chat ou Mattermost
4- Forum dédié à une filiaire ou à un cours type Discourse
5- Document partagé type Etherpad ou Codimd

Ces outils sont identifiés et déjà disponibles sur Framasoft mais je vois deux enjeux :

  • Savoir tenir la charge,
  • Savoir authentifier les utilisateurs et s’intégrer aux environnements existants. Remonter des notes dans les LMS, etc.

Pour le point 1, j’ai l’impression qu’on peut y arriver en hébergeant ces applications entre Chatons et infrastructures du public. Cela reste un challenge, mais ce n’est pas le sujet que je veux aborder ici.

Pour le point 2, le risque est que chaque prof parte sur un outil différent et que ça finisse un peu de partout mais surtout chez les GAFAM et autres services prédateurs de données.

Si on veut répondre aux besoins des profs, tout en batissant quelque chose qui aie du sens, il faut que les services que vous proposiez s’intégrent aux LMS.

La bonne nouvelle c’est qu’il existe un standard pour ça : le LTI. En 2 mots: c’est de l’OAuth1 adapté à l’e-Learning, c’est à dire qu’au moment de l’authentification, le LMS envoi au service tiers, l’identifiant du cours, le statut (élève ou professeur) de l’utilisateur, et permet également de remonter des notes au LMS.

Chez France Université Numérique (FUN), nous proposons déjà deux services LTI dans nos LMS:

  • Marsha: un équivalent de Youtube basé sur AWS sur lequel on est en train de rajouter du streaming Live pour répondre au besoin n°1,
  • Ashley: une usine à forum pour les discussions asynchrones à l’intérieur d’un cours pour répondre au besoin n°4.

Dans Marsha (resp Ashley), les videos (resp forums) sont créés à la volée au moment de la première connexion venant d’un cours.

Si les outils listés en début de message pouvaient être LTIsés, cela permettrait aux profs de les inclure dans leurs cours en 2 clics. Le LTI permet à toute la classe d’utiliser l’outil sans avoir à se réinscrire, et tout en restant dans l’univers du cours.

Si quelqu’un se sent de faire la même chose avec Rocket Chat ou Mattermost, cela aurait une grosse valeur:

  • le prof récupère un lien LTI et le met dans son cours sur le LMS de l’université ou d’une plateforme FUN,
  • lorsque le prof visite le lien, une discussion propre au cours est créée à la volée et il a des droits d’admin pour configurer l’espace,
  • quand les élèves visitent le lien, ils arrivent sur la discussion avec un compte généré à la volée à partir des informations transmises par LTI et peuvent directement consulter les discussions et y participer.

Même idée pour Codimd, Etherpad (il existe déjà une extension LTI https://source.sakaiproject.org/contrib/mnorton/etherpad-lti/ à tester…), ou n’importe quelle autre solution listée ou non en début de message.

Philippe Silberzahn dirait: “puisqu’on nous donne des citrons, faisons une limonade”. Nous devons voir ces circonstances difficiles comme une opportunité, car elles vont transformer l’éducation et nous devons nous assurer que cela se fait pour le meilleur, dans le respect des valeurs d’ouverture et de partage qui sont les notres.

1 J'aime
  • jitsi
  • etherpad
  • codimd

N’ont pas besoin d’auth, il suffit de créer un lien, et les personnes peuvent collaborer.

Peut-tu partager de la documentation pour savoir comment implémenter LTI, je peux ouvrir les issues sur mattermost, rocketchat, et discourse.
(Je ne connais pas opencast, donc plus difficile à dire)

Sur la partie streaming, les profs stream avec quelle techno? Je ne connais pas du tout opencast. Ils utilisent OBS? Ou simplement avec leur navigateur? Si ils utilisent OBS, je pense il y a ds trucs sympas a faire a base de ffmpeg et nginx.

1 J'aime

Oui OBS ou n’importe quel client RTMP ou équivalent (je connais mal).
Je citais Opencast car très utilisé mais dans l’urgence on est plutôt partis pour l’ajouter dans Marsha avec AWS MediaLive. Opencast a déjà des plugin LTI.
L’autre option très intéressante c’est le projet de Framasoft d’ajouter le live streaming à Peertube.

En ce qui concerne LTI, ce guide est très pédagogique : http://ltiapps.net/guide/LTI_Best_Practice.pdf
Ensuite, le code dans marsha et ashley cités plus haut n’est pas très compliqué pour qui lit le Python. S’il nous reste du temps cette semaine, on essaiera d’ajouter de la doc pour expliquer le contexte et comment ça peut-être utilisé de manière sympa.

Il y a moyen de faire des trucs chouette avec nginx :slight_smile: pour le streaming

1 J'aime